Yuka SAITO, viole de gambe et Anne-Marie BLONDEL, clavecin

2 novembre 2010 par Webmestre

 

Dimanche 20 mars 2011 à 17h
en l’église Saint-Rémy de Vanves

Les sonates pour viole de gambe et clavecin

La viole de gambe est une famille d’instruments répandue dans toute l’Europe du XVIème au XVIIIème siècles. Elle comprend le pardessus de viole (le plus aigu), le dessus, la taille de viole (registre de ténor), la basse de viole, souvent appelée simplement « viole de gambe », et la contrebasse de viole.
Elle apparaît en Italie à la fin du XVème siècle, puis en Angleterre où elle connaît son âge d’or au début du XVIIème siècle. C’est en France et en Allemagne qu’elle survécut le plus longtemps, avant de céder la place à la famille du violon.
Sa sonorité douce et émouvante était considérée comme celle se rapprochant le plus de la voix humaine.

Les trois sonates de Bach pour viole de gambe et clavecin BWV 1027-1029 ont été composées par Bach à Leipzig, dans les années 1739-1741, sans doute pour des soirées musicales chez Bach, ou pour le Collegium Musicum que Bach dirigeait à cette époque. Elles seraient destinées à Karl Friedrich Abel, grand virtuose de la viole de gambe, élève de Bach à Leipzig dès 1737.

La toccata en mi mineur, à l’écriture très contrastée, date de la 1ère période créatrice du compositeur.

La sonate en ré mineur BWV 964 est une transcription, peut-être pas de la main de Bach, de sa 2ème sonate pour violon BWV 1003. L’œuvre originale est en la mineur, et comprend 4 mouvements. Vous entendrez le 1er et le 4ème, dans lequel les changements de clavier tenteront de rendre les nuances piano et forte demandées par Bach dans l’original pour violon.

 

Le programme : Johann Sebastian BACH (1685 -1750)

Sonate n°1 en sol majeur BWV 1027

Adagio - Allegro ma non tanto - Andante - Allegro moderato

Toccata en mi mineur BWV 914
Prélude - Un poco allegro (a 4 voci) - Adagio - Fuga (a 3 voci) Allegro

Sonate n°2 en ré majeur BWV 1028
Adagio - Allegro - Andante - Allegro

Sonate en ré mineur BWV 964
(arrangement de la sonate pour violon n°2 BWV 1003 - extraits)
Adagio
- Allegro

Sonate n°3 en sol mineur BWV 1029
Vivace - Adagio - Allegro



Les interprètes

Anne-Marie Blondel

 

 

Anne-Marie Blondel
découvre l’orgue avec André Isoir, et étudie durant 8 ans avec lui au conservatoire de musique d’Orsay. Elle poursuit ensuite sa formation avec Jean Boyer au CNR de Lille (1er prix en 1985). Puis, avec Odile Bailleux, elle approfondit sa connaissance et sa pratique de la musique ancienne ; elle entreprend aussi l’étude du clavecin et de la basse continue avec Michèle Dévérité.

 

Titulaire des grandes orgues de St Germain des Prés à Paris depuis 1996, elle enseigne l’orgue, le clavecin et la basse continue au CRD de Fresnes. Membre fondateur du groupe d’improvisation libre MIAM, elle encadre aussi des ateliers de découverte musicale pour les petits, basés sur l’improvisation.

 

 

 

 

 

Yuka Saïto a étudié à l’Université Musicale de Ueno-Gakuen de Tokyô dans les classes de Toshinari Ohashi (viole de gambe), Nobuko Funayama (musicologie), T. Hirono (basse continue) et Yoshio Watanabe (musique de chambre). Elle y a obtenu en 1985 un diplôme de soliste et d’enseignement supérieur en viole de gambe et a été récompensée à cette occasion comme meilleure élève de l’année des départements instrumentaux. Elle a également obtenu au Japon un Diplôme de pédagogie musicale.

Elle s’est ensuite perfectionnée au Conservatoire Royal de Bruxelles dans la classe de Wieland Kuijken où elle a obtenu un premier prix « avec distinction » en 1986 puis un Diplôme Supérieur de Soliste « avec distinction » en 1989. Elle est également titulaire du Certificat d’aptitude à l’enseignement de la musique ancienne et enseigne actuellement au Conservatoire d’Angoulème.

Yuka Saïto s’est produite en concert au Japon avec l’ensemble The Consort of Musiche et avec des solistes tels que Sadao et Yoshiko Udagaw ou Kaori Uemeura. Elle se produit aussi dans toute l’Europe dans le cadre de festivals prestigieux (Avignon, Beaune, Saintes, Sablé, Utrecht, Trévise…) avec des ensembles tels que Doulce Mémoire, Clément Janequin, Il Seminario Musicale, A Sei Voci, Le Concert Spirituel, La Grande Ecurie et la Chambre du Roy…