Concert de l'orchestre symphonique d'Orsay avec orgue

19 octobre 2014 par Webmestre

 

Dimanche 12 Avril 2015 à 16h00
en l’église Saint Rémy de Vanves
 

 

Le programme

 

Wolfgang Amadeus MOZART (1756 - 1791)

Ouverture de Don Juan

 

Georg Friedrich HAENDEL (1685 - 1759)

Concerto pour Orgue

Avec Loïc de Lacombe à l'orgue

 

Ludwig van Beethoven (1770 - 1827)

Symphonie n°8

  

Les interprètes

 

Loïc de LACOMBE

Loïc de Lacombe est né en 1977. Il débute l'orgue à l'age de 10 ans auprès de l'Association Nationale de Formation des Organistes Liturgiques (A.N.F.O.L.). Il reçoit ensuite l'enseignement de Marie-Louise LANGLAIS puis de Georges BESSONNET au conservatoire de Meudon.

A 19 ans, il est nommé titulaire de l'orgue de l"église Saint-Benoit d'Issy Les Moulineaux.

Parallèlement à des études d'ingénieur, il comlète sa formation en orgue, harmonie, chant grégorien et improvisation, et obtient son prix d'orgue en 2003 puis sa carte professionnelle des organistes de Paris en 2004.

Depuis 2012, il est organiste titulaire des paroisses Saint-Rémy et Saint-François d'Assise à VANVES.

Loïc de Lacombe est également chef de choeur et prépare actuellement son Diplôme d'Etat d'enseignement en orgue au Pôle Supérieur d'Aubervilliers-La Courneuve.

 

Martin BARRAL

Martin Barral, après des études musicales de piano, de violoncelle (M. Strauss), d’analyse (A. Louvier, A. Poirier) et d’harmonie (I. Duha), débute en 1984 la direction d’orchestre (D. Rouits, J.S. Béreau, Abel) et la direction de choeurs (P. Caillard). En 1990, il crée l’orchestre « De Musica » et participe à une aventure étonnante : l’enregistrement de deux CD suite à une découverte historique.

Le mur de Berlin tombé, des partitions sous scellés, vieilles de trois siècles sont retrouvées dans le château de Potsdam. Ce sont celles du compositeur Quantz, musicien du Roi Frédéric II, cachées à sa mort selon ses dernières volontés... Dès lors, Martin Barral est invité sur les plateaux télé (B. Pivot, Eve Ruggieri...) et salué par la critique.

En 1998, Martin Barral remporte le concours pour devenir chef permanent de l’Orchestre Symphonique du Campus d’Orsay. Il est à l’origine de tous les programmes et des enregistrements réalisés par l’orchestre. En 2002, dans la saison de l’opéra de Massy, il est invité à diriger l’Ensemble Instrumental de Massy avec pour programme Contrastes du XXème siècle et l’Histoire du Soldat de Stravinsky.

Il est aussi chef invité depuis 2003 au festival « les Orchestrades universelles » de Brive, qui a réuni un orchestre de plus de 1000 jeunes musiciens. Il est lauréat de la fondation Cziffra et chevalier des palmes académiques.

  

L'orchestre symphonique du campus d'Orsay

L’Orchestre Symphonique du Campus d’Orsay a été fondé en 1976 par quelques musiciens, ceux de l’orchestre de chambre du CEN de Saclay et quelques membres de la faculté. Il est composé aujourd’hui de plus de 70 musiciens amateurs issus en majorité des milieux scientifiques de la région.
 
Il donne une douzaine de concerts par an, répartis sur trois programmes : un programme symphonique, un programme avec concertiste, un programme avec choeurs. Les solistes accompagnés par l’orchestre, comme Philippe Aïche, Stéphanie-Marie Degand, Sarah Nemtanu ou Svetlin Roussev (violon), Yury Boukoff (piano), Raphaël Perraud, Michel Strauss (violoncelle), Magali Mosnier (flûte), André Isoir (orgue), la soprano Caroline Casadessus… et l’interprétation d’oeuvres ambitieuses ou difficiles comme le Requiem de Verdi, Shéhérazade de Rimsky-Korsakov, l’Apprenti Sorcier de Dukas, l’Oiseau de feu de Stravinsky, et la 9e symphonie de Beethoven sont un gage du rayonnement et de la qualité de l’orchestre. Régis Pasquier, Roger Roche, Pierre-Michel Durand et Daniel Couderd ont été ses chefs successifs. Et depuis 1998, l’orchestre est dirigé par Martin Barral.
 
Avec Martin Barral, l’orchestre a enregistré en 2000 en création mondiale une oeuvre contemporaine de Piotr Moss, le Petit Singe Bleu, écrite avec une aide du Ministère de la Culture. Il a aussi été invité fin décembre 2007 et fin juillet 2009 en Chine, et a participé deux fois au Festival International de Musique Universitaire de Belfort. En 2013, l’orchestre a réalisé sous la direction de Martin Barral le premier enregistrement mondial de l’oratorio Ruth de César Franck, et le CD est en vente chez les disquaires. Cette année sort un nouveau CD de l’orchestre avec un programme consacré à Saint-Saëns. Deux oeuvres majeures de ce compositeur figurent. On y trouve bien sûr la célèbre Symphonie n°3 avec orgue, enregistrée en 2008 avec à l’orgue André Isoir, mais également une oeuvre pratiquement méconnue du grand compositeur français, son Requiem pour solistes, choeurs, orgue et orchestre, enregistré en juin 2014 en l’église Sainte-Clotilde à Paris avec le choeur Amadeus et le Choeur de la Cité. Ce Requiem d’une grande force dramatique vous surprendra - écoutez en particulier le Dies irae